Matis et son Légo

DSCF4136Hier soir, Matis et Stéphane sont venus imprimer deux pièces chez échoFab. Un Lego™-a-like et une épée de Minecraft™. Et bien Matis n’était pas convaincu de la qualité de l’impression du Légo. Pour une première impression, c’est pas mal. Mais effectivement ça pourrait être bien mieux. D’une part le résultat est monochrome. Le procédé est plutôt long, et il aurait pu être encore plus long si nous avions changé de couleur pour la tête. Aussi l’impression 3D par dépôt de filament n’est pas optimisée pour des très petites pièces. Il faut réduire, de beaucoup, la vitesse d’impression et s’assurer d’un refroidissement rapide du plastique extrudé. 

Tout ça pour dire que pour une première expérience d’impression 3D c’était pas mal du tout!!

Mais l’impression de matériel sous copyright demeure une question épineuse. À chaque semaine, on nous demande comment nous envisageons la question. Notre objectif étant de démocratiser l’impression 3D, nous considérons que l’expérience compte généralement plus que le résultat. Un légo imprimé n’a certainement pas la qualité et l’esthétisme d’un Légo acheté en magasin. Par contre l’éveil à la technologie est inestimable. D’autre part, nous ne savons pas nécessairement si un fichier imprimé est la propriété de notre usagé, est sous license ouverte ou s’il contrevient à la règlementation sur la propriété intellectuelle. Dans le cas de Légo, un récent article sur 3dprintingindustry.com révélait que la compagnie surveille l’utilisation commerciale de l’impression 3d  qui enfreint sa propriété intellectuelle : « This means that we monitor how 3D printing is used commercially, and we will take any actions necessary to safeguard these rights – ». On peut donc croire que l’impression à des fins personnelles et non-lucratives ne posent aucun problème pour l’instant. Nous veillons donc à discuter avec nos usagers de cette question, sans tomber dans l’interdiction d’imprimer un fichier. Après tout, l’usager d’un Fab Lab est responsable de ses actes lorsqu’il utilise les laboratoire et ses outils. Cette responsabilisation de l’utilisateur ne vise pas à dégager les Fab Labs de leurs responsabilités mais bien à ouvrir la discussion et à favoriser l’appropriation même du Fab Lab par la population.

 

 

 

http://www.thingiverse.com/search/page:10?q=Lego&sa=

Par |2017-06-29T17:03:36+00:00janvier 5th, 2015|imprimante 3d|