FAB9 – Jour 1

FAB9_3

Eh oui, nous sommes au Japon! Raphaël, Anthony du Dèmoslab et moi (Marc-Olivier) sommes arrivés tard hier soir à Yokohama après environ 15 heures de vol, deux heures de train et très peu de sommeil.

Déboussolé par le décalage horaire, ce n’est pas très surprenant qu’à quatre heures du matin, Raphaël arpentait les rues du quartier populaire où notre auberge est située. Nous sommes à Yokohama pour assister à la neuvième édition de la conférence FAB qui regroupe chaque année les acteurs du monde des Fab Labs pour une série de présentations et d’ateliers pratiques.

Notre horaire est très chargé, car les organisateurs veulent nous en mettre plein la vue. Ce matin, nous avons donc pris place dans un auditorium situé dans un immeuble historique, construit à l’époque de la restauration meiji, pour entendre la présentation de certains Fab Labs dont le très original et artistique AS220 de Providence (R-I, USA). Les représentants du Musée des sciences de Chigago nous ont quant à eux brièvement parlé de l’implantation d’un Makerspace à la bibliothèque centrale de la ville.

Après une petite pause thé vert, nous avons eu droit à une présentation portant sur la science de l’origami numérisé. Mais avant de s’y mettre, nos hôtes nous ont introduits aux exercices physiques légendaires qui prennent place chaque matin dans les entreprises japonaises. Nul doute que nous étions bien dégourdis pour tenter de comprendre la complexité des équations qui sous-tendent l’art japonais du papier plié et des applications possibles de l’origami en architecture. La conversation s’est poursuivie sur le thème des matériaux intelligents et de leurs applications dans le futur de la fabrication automatisée.

FAB9_2

Un bento box nous a été servi et nous avons dîné en compagnie de collègues russes (Moscou) et américains (Providence) pour ensuite nous diriger vers le Super Fab Lab situé dans un immeuble industriel aux allures un peu délabrées qui ne saurait révéler la technologie de pointe qui s’y cache dans un joyeux chaos qui n’est pas particulièrement japonnais.

Nous avons assisté à un atelier de Tomas Diaz de Fab Lab Barcelona (FLCBN) qui présentait la perspective de développement des Fab Labs en Catalogne et des liens évidents existants entre permaculture, écologie, développement durable des villes et fabrication numérique. Il faut souligner que Barcelone, qui sera l’hôte de la 10e édition de la conférence, s’est dotée d’un plan pour l’implantation d’un laboratoire dans chacun des districts de la ville. De plus, un Fab Lab est en construction dans un parc national situé à l’ouest de la ville, au sommet des montagnes, et qui sera le terrain d’expérimentation pour ceux et celles qui souhaitent rendre nos villes autonomes, vivantes et intelligentes. Thomas a aussi exposé les projets phares de FLBCN, Smart Citizen et la maison FabHouse.

Entre les ateliers, nous avons pu découvrir des projets impressionnants, dont le Tree Music Project (créé par un chercheur de Fujitsu) qui permet d’écouter littéralement les sillons d’un arbre à l’aide de la reconnaissance visuelle de ceux-ci par un logiciel open source.

Nous avons finalement assisté à une présentation de la compagnie Roland, leader mondial en technologies de fabrication qui présentait différents aspects techniques de leurs produits (ouf…c’était un peu lourd).

La journée s’est donc conclue par un souper de Udon, une soupe aux nouilles japonaise, et l’étude de notre dictionnaire français-japonais.

FAB9_5

Je tenterai, si le WiFi le permet, de vous tenir au courant des activités des 7 prochains jours sur ce blogue. Pour ceux qui le désirent – et peuvent rester debout jusqu’aux petites heures – les présentations sont diffusées sur le réseau de téléprésence du MIT au : http://video.cba.mit.edu/

Par | 2017-06-29T17:08:27+00:00 août 22nd, 2013|Non classé|